Allemagne : Chronique d’actions directes contre la domination – Du 1er au 13 mai 2019 (1)

[Ci-dessous une liste des attaques destructrices qui sont venues secouer la tranquilité de la domination depuis le 1er mai en Allemagne. Cette liste sera mise à jour au fur-et-à-mesure pour l’ensemble du mois de mai, mais dans d’autres articles pour des questions de lisibilité.]

13 mai 2019, Berlin : dans la nuit, deux véhicules d’entreprises de ce monde de merde crament à une demi-heure d’intervalle dans deux quartiers différents. Une camionnette de GL3 NET¹ est brûlée dans la Joseph-Jung-Strasse à Lichtenberg. Cette boîte est spécialisée entre autres dans le raccordement de câbles en fibre optique. Un communiqué qui revendique l’attaque dit : « nous voyons cet incendie comme faisant partie de la lutte contre « l’intelligence artificielle » et la domination technologique à Berlin et ailleurs. Quelques minutes plus tard, une camionnette de VONOVIA a pris feu à Prenzlauer Berg ». Cette société immobilière est régulièrement prise pour cible partout en Allemagne pour sa responsabilité dans le processus de gentrification.
« Contre la ville des riches. Contre toute domination. Pour un mois de mai subversif et après. Vive l’anarchie ». (Source: de.indymedia.org)

NdT:
¹Le communiqué parle de l’incendie d’une camionnette ‘GLS’, société spécialisée dans la mise en réseau par fibre optique et dans les télécommunications. Or, d’après un commentaire en bas de l’article, il s’avère qu’il s’agit d’une autre entreprise, « GL3 Net », elle aussi spécialisée dans les télé-communications et la fibre optique. 

13 mai 2019, Leipzig : durant la nuit à Connewitz, une voiture de la société SPIE se fait crever les pneus, péter ses vitres et taguer d’un « Profiteur des prisons ». Le communiqué rappelle le rôle que cette entreprise joue dans l’enfermement: « SPIE tire profit en construisant des prisons et en leur installant des équipements pur maintenir ce système de domination et d’oppression […] Pour un mois de mai subversif ».
(Source: de.indymedia.org)


13 mai 2019, Wuppertal/Haan : Les locaux de la Croix-Rouge et du parti de la CDU (droite) sont attaqués « à l’occasion des journées d’action contre les expulsions et les centres de rétention qui ont lieu durant le week-end partout dans le pays ». Vitres brisées et peinture. Si le rôle de la Croix-Rouge comme rouage de la machine à expulser n’est plus à démontrer en France comme en Espagne, en Suisse ou en Italie, la CDU vient d’adopter une nouvelle loi dégueulasse sur les réfugiés : la « loi sur le retour ordonné aggrave encore davantage la situation des réfugiés qui doivent être expulsés, par des exigences plus strictes concernant les déclarations, le blocage des permis de travail, l’allongement de la durée de rétention en vue de l’expulsion (cf « Loi Asile et Immigration » en France). (source: https://chronik.blackblogs.org/?p=10077)

Le bureau de la CDU à Haan

10 mai 2019, Berlin : Au cours de la nuit, dans le quartier de Lichtenberg, une voiture de l’entreprise de sécurité WISAG est incendiée dans la Rathausstraße. Un communiqué affirme que cet incendie est « une contribution à la campagne des actions directes contre les acteurs de la gentrification et de l‘éviction. L‘agence de sécurité WISAG contribue à la chasse des SDF de la Rummelsburger Bucht au profit des investissements de Padovicz là-bas  ». (Source: https://chronik.blackblogs.org/?p=10036 et Indy Nantes)

7 mai 2019, Berlin : un véhicule de patrouille des flics reçoit plusieurs pavés à l’angle de la Rigaer Straße et de la Zellestraße, dans le quartier de Friedrichshain, classé en « zone de sécurité » depuis plusieurs années en raison d’une hostilité ancrée envers les larbins de l’État. Le pare-brise est brisée et un flic est légèrement blessé au visage par des éclats de verre. (Source: https://chronik.blackblogs.org/?p=10070)

7 mai 2019 Böblingen : dans la nuit, plusieurs véhicules de l’entreprise Boels sont sabotés en solidarité avec la lutte contre la mine à Hambach. Manettes et portes sont collés à la mousse isolante. Un communiqué revendique l’action et dit entre autres : « Boels est une entreprise qui loue des engins de chantier… L’an dernier déjà, elle avait mis des projecteurs à disposition des flics lors de l’expulsion de l’expulsion de la forêt de Hambach. […] Attaquons celles et ceux qui coopèrent avec les flics ! Jusqu’à ce que chaque cage soit vide ! » (Source: https://chronik.blackblogs.org/?p=10082)

3 mai 2019, Wuppertal : au cours de la nuit, les vitres de plusieurs agences bancaires (Deutsche Bank, Sparkasse et Volksbank) sont fracassées, ainsi que celles du poste de police du quartier de Cronenberg. La Deutsche Bank reçoit en rab’ de la peinture sur sa façade. Le communiqué rappelle que « les arrestations du 1er mai de l’an dernier ne sont pas oubliées ! Solidarité avec les personnes victimes de la répression, qui passent prochainement devant le tribunal à Wuppertal ».
(Source: https://chronik.blackblogs.org/?p=10025)

1er mai 2019, Hambourg : sur le parking de la douane à Tonndorf, trois véhicules de fonction crament dans la nuit. Les pompiers ne parviennent pas à sauver deux voitures Polo-Volkswagen, qui sont entièrement carbonisées. Un troisième, un Caddy-VW, est fortement endommagé par la chaleur des flammes, tout comme une partie du bâtiment. Les flics affirment « qu’à l’heure actuelle, il n’y a aucune preuve sur le fait qu’il s’agirait d’un défaut technique, si bien que les enquêteurs s’orientent vers un incendie d’origine volontaire ». (Source: https://chronik.blackblogs.org/?p=9977)

1er mai 2019, Brême: deux agences immobilières perdent leurs vitres et quelques tags sont laissés sur leurs façades. Le communiqué précise: „Hausse des loyers, évictions et expulsions sont les conséquences pour beaucoup de gens. […] Pour un 1er mai combatif! Pour une lutte au quotidien!“ (Source: https://chronik.blackblogs.org/?p=10034)

This entry was posted in ACAB, Actions directes, Contre l'aménagement du territoire et l'embourgeoisement des quartiers, Contre la science et la technologie, Contre la société de contrôle et de surveillance, Contre les frontières, Feu aux prisons, solidarité and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.