Ne filmons pas !

[Voici un court tract qui n’a rien perdu de son actualité, si l’on observe attentivement les manifs de ces derniers temps et la manière dont l’émeute est mise en spectacle et selfisée, et souvent par ces protagonistes eux-mêmes. Il a été trouvé à une manif à Paris le 15 février 2017 et publié sur divers sites anarchistes à l’époque]


Ne filmons pas !

Car même si il se passe rien pour l’instant, on espère bien que ça va péter plus tard !
Car on risquerait de balancer un pote !
Car on ne prend pas part à l’action !
Car on accumule des preuves contre nous !
Car si on se fait soulever, on n’aura pas le temps de les effacer et de toute façon les flics retrouvent les vidéos même effacées !
Car si on veut répondre ou empêcher les violences des flics, allons-y,
Car ce n’est pas une reconnaissance éphémère et médiatique qui changera ce monde de merde, au contraire, elle entérine le spectacle.

Ne laissons pas l’ennemi décider de prendre ou d’utiliser nos images. Le hasard n’est jamais en notre faveur.

Laissons nos caméras à la maison.

à imprimer au format pdf

 

This entry was posted in ACAB, Contre la société de contrôle et de surveillance, Répression, solidarité and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.