Buenos Aires, Argentine : Une compagnonne blessée lors d’une attaque à la bombe, plusieurs arrestations

Le mercredi 14 novembre, à Buenos Aires, quasi simultanément, deux endroits ont été attaqués à la bombe. La première attaque, au cimetière de la Recoleta, n’a malheureusement pas marché, la bombe explosant dans les mains d’une des deux personnes qui la menait. Elle visait la tombe de Ramón Falcón, chef de police qui fut responsable de la mort de 11 manifestants le 1°mai 1909, et qui fut pour cette raison assassiné plusieurs mois après par l’anarchiste Simón Radowitzky. La compagnonne qui a mené l’attaque est dans un état grave à l’hôpital et le compagnon qui l’accompagnait a été arrêté.



Quelques heures après, une bombe a été jetée contre la maison du juge fédéral Claudio Bonadi. Le compagnon qui menait l’attaque a rapidement été arrêté lui aussi.

Dans la nuit du mercredi à jeudi, ce sont 10 personnes qui ont été arrêtées dans un squat de Buenos Aires.

Pour rappel, le G20 à Buenos Aires commence dans seulement 2 semaines.

[résumé d’Attaque à partir de la presse argentine, sitôt que plus d’informations publiés par des compagnon-ne-s argentins sortira nous le diffuserons]

*****

NdT : d’autres infos (en espagnol) sur Instinto Salvaje (ici pour l’attaque au cimetière et ici pour celle contre la maison du juge)

This entry was posted in ACAB, Actions directes, Antimilitarisme, mémoire anarchiste, Répression, solidarité and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.