Tréveray (Meuse), France : Le maire pro-CIGEO reçoit de la visite – 12 octobre 2018

Vendredi 12 octobre vers 22h00, le mur d’enceinte de la maison de Denis Stolf, le maire de Tréveray et aussi président du Clis (comité local d’information net de suivi de Bure) a été tagué.

Si sur la photo prise par l’Est Républicain on voit l’inscription « vendu », on remarque que l’autre tag « Mafi.. » n’a pas pu être terminé, et pour cause: un voisin vigilant, en bon citoyen zêlé, a vu le tagueur et l’a pris en chasse. Fort heureusement, notre justicier bénévole s’est fait semer par le vandale encapuchonné. 

Le maire présume que c’est suite à la diffusion du reportage de FR3 vendredi soir, sur l’Assemblée générale du Clis, laquelle s’était déroulée la veille à Bure.

L’article du journal se termine en ces mots, on ne peut plus clairs: « Probablement le geste d’un opposant au projet Cigéo. En avril, lors de l’assemblée générale du Clis à Joinville les principaux responsables des associations opposées à Cigéo (Eodra, Cedra…) avaient quitté la salle après 25 minutes d’échanges. »

This entry was posted in Actions directes, Anti-électoral, Anti-nucléaire and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.