Besançon, France : Fourgon Enedis incendié – 16 octobre 2018

Au sujet de l’incendie de sept véhicules rue Trémolières dans la nuit du 15 au 16 octobre à Besançon.

Dans son édition papier du mercredi 17 octobre, l’Est Républicain précise: « la police a établi le caractère volontaire de cet incendie, qui ciblait au départ un véhicule, mais dont les flammes se sont ensuite propagées aux six autres véhicules ». En effet, selon le témoignage d’une personne habitant le quartier, les flammes ont d’abord embrasé un fourgon d’Enedis, pour ensuite se propager aux autres voitures garées dans la rue. Le matériel entreposé dans ce fourgon, en plus d’être parti en fumée, aurait participé à la propagation des flammes.

Quant au fait qu' »aucun blessé n’est heureusement à déplorer », il faut être un sbire de l’ordre et de ses flics pour ne pas mentionner que les véhicules étaient garés à plusieurs mètres des habitations, écartant tout risque de danger pour les habitations de la rue.

Dans la nuit du 12 octobre dernier, Enedis avait perdu deux véhicules dans les flammes (un fourgon du même type et un utilitaire).

[Publié sur indymedia nantes, mercredi 17 octobre 2018]

This entry was posted in Actions directes, Anti-nucléaire, Contre la société de contrôle et de surveillance and tagged , , , , . Bookmark the permalink.