Nantes, France : Spie carbonisée – 16 octobre 2018

détruisons la société carcérale

Spie est une entreprise qui construit des prisons et plus largement un rouage essentiel de la machine qui nous contrôle, nous surveille, nous enferme et nous expulse. J’ai donc crâmé un de leurs camions ce mardi 16 octobre entre 3 et 4 heures du matin, rue du capitaine andré david à Nantes. 2 bouteilles en plastiques remplie d’un mélange de 2/3 essence et d’un tiers d’huile de moteur, le tout avec des blocs d’allume-feux cellophanés contre la bouteille et placé çà derrière les pneus. Ensuite y a plus qu’à allumer et ciao, hasta la malekoum…

Liberté pour toutes et tous, avec ou sans papiers!

un enragé contre l’Etat et ses larbins

[Publié sur indymedia nantes, mardi 16 octobre 2018]


Cet incendie a été relayé dans la presse locale (Presse Océan) le jour même. Les flammes ont dévoré ce véhicule de SPIE garé dans le quartier Chantenay à Nantes. Trois autres véhicules qui étaient garés tout près se sont à leur tour enflammés par propagation.

Loin de nous l’envie de briser de jolis élans incendiaires et destructeurs contre ce monde, notons quand même que cet incendie revendiqué a nécessité l’évacuation en pleine nuit des habitant.e.s alentours en raison des flammes et de la fumée dégagées par les autres véhicules qui ont pris feu (notamment les deux qui étaient derrière le camion).

This entry was posted in Actions directes, Contre la société de contrôle et de surveillance, Contre les frontières, Feu aux prisons, Répression, solidarité and tagged , , , , . Bookmark the permalink.