Forêt de Hambach, Allemagne : Perquisitions à la prairie et expulsion partielle – 28 août 2018

Communiqué de presse des occupant.e.s de la forêt de Hambach:

Aujourd’hui, mardi 28 août 2018, des expulsions partielles ont eu lieu dans le campement de la prairie à coté de la Forêt de Hambach, à la suite d’une perquisition ayant pour but d’obtenir des preuves concernant des actions passées et de saisir des objets pouvant servir à mener d’autres actions dans le futur.
Pendant cette opération qui a débuté vers 7h20, il y a eu plus de 30 expulsions et quelques arrestations.

À la suite de cette intervention policière qui s’étalera sur cinq jours, la forêt de Hambach a été déclarée zone dangereuse, c’est-à-dire qu’à présent ils ne laisseront entrer personne.

Nous condamnons fermement les actions de la police qui enveniment la situation. La violence émanant de la police ne désenvenime en rien et la destruction des moyens de subsistance comme des maisons, « légitimée » par la confiscation d’objets dangereux est inacceptable.

Le Groupe de Presse

[Traduit de l’allemand de Hambi bleibt, 28.08.2018]


Ce même jour, 28 août 2018, l’entreprise énergétique en charge du projet de mine RWE POWER AG a détourné les réserves d’eau IBC* afin de priver d’eau les occupant-e-s en prétextant le fait que la zone ait été décrétée « dangereuse ». Ces réserves d’eau de 1000 litres sont bien sûr nécessaires pour faire vivre l’occupation.

On apprend également que lors des perquisitions du matin, les infrastructures du camp de protestation ont été saccagées.

[Reformulé de l’allemand de Hambi Bleibt]

*pour IBC Container (Intermediate Bulk Container): ici, ça correspond à des bidons d’eau.


Forêt de Hambach : Déploiement massif de policiers dans et autour de la forêt depuis plusieurs jours. Risque d’expulsion.

Le fil-info du mois d’août à suivre ici (en allemand)

Expulsion possible dans la forêt de Hambach

Forêt de Hambach: nous supposons actuellement qu’entre le 22 août et le 22 septembre il peut y avoir une opération d’expulsion de grande ampleur jusqu’à l’expulsion de l’ensemble de l’occupation. Ce sur quoi reposent ces suppositions sont les informations qui nous ont été données et qui concernent spécifiquement cette période.

Qu’est-ce qui nous rend si sûrs ?

Ces dernières semaines, des interventions policières ont eu lieu à plusieurs reprises, impliquant la police spécialisée en escalade, des équipes de sauvetage et du personnel de RWE. Des coordonnées ont été récoltés, des cabanes dans les arbres ont été photographiées et cartographiées, ainsi que de nombreuses informations les concernant ont été recueillies. C’est pourquoi on peut supposer que les flics et RWE se sont faits un aperçu de la situation pour être en capacité d’expulser rapidement.

Nous avons besoin de vous maintenant! le temps avance contre nous et nous avons encore plein de choses à préparer pour empêcher l’expulsion. Préparez-vous, et le mieux serait que vous veniez dès que possible dans la forêt. Que tu veuilles faire directement obstacle aux expulsions ou que tu veuilles participer d’une manière qui ne te mette pas en danger, toutle monde peut aider à sa manière. Peu importe que vous ne nous souteniez que quelques heures, quelques jours ou durant toute la période de défrichage.

Pour toutes les personnes qui ne peuvent pas soutenir sur le terrain l’occupation, il y a un appel à actions décentralisées [1].

Nous nous voyons dans les arbres ! La forêt de Hambach reste !

Que ce soit pacifique ou combatif, ce qui importe c’est de résister !

Informez-vous sur le blog : www.hambacherforst.org

[Traduit de l’allemand de contrainfo, 28.08.2018]


NdT:

[1] Extrait de l’appel : « Au cours de ces dernières années, la forêt de Hambach est devenue un symbole de résistance contre l’exploitation capitaliste de l’espèce humaine et non-humaine, ainsi que de l’environnement. La « Hambacher Forst » est occupée depuis 2012 par des militant-e-s du monde entier qui luttent contre la destruction d’une forêt vieille de 12 000 ans. La prochaine saison de défrichage approche à grands pas – de début octobre à fin février, RWE veut continuer à détruire cette vieille forêt pour extraire encore plus de charbon dans la mine de Hambach. L’année dernière déjà, près de 1000 policiers avaient pris part à la plus grosse opération policière qui a eu lieu jusqu’à présent. » L’appel rappelle les hypothèses d’expulsion qui pourrait avoir lieu entre le 22 août et le 22 septembre 2018.


Ecouter l’émission de radio en français et en anglais: Appel à defendre la forêt de Hambach, Radio callout for Hambach Forest

This entry was posted in Contre l'aménagement du territoire et l'embourgeoisement des quartiers, Répression, solidarité and tagged , , , . Bookmark the permalink.