Besançon, France : Quelques messages sur les fresques de la ville-musée

Lors de l’édition 2018 de Bien Urbain, quelques fresques ont été souillées de tags et de projections de peinture multicolore. Ont notamment été visées celle du haut du quartier Battant et celle du Fort Griffon.

Sur cette dernière, représentant un gigantesque grille, le / la  ou les vandale(s) se sont adapté.e.s au fait que les bobos repeignent systématiquement les barreaux par-dessus, enfermant ainsi les tags en tous genres. Cette fois-ci, des oeufs de peinture rose et bleu sont venus s’exploser sur toute la longueur et toute la hauteur de la fresque. Petit aperçu ci-dessous:

D’autres slogans glanés ici et là …

[Reçu par mail]

 

This entry was posted in Contre l'aménagement du territoire et l'embourgeoisement des quartiers and tagged , , , . Bookmark the permalink.