Toulouse, France : Partie de la prison, la révolte se répand après la mort d’un détenu – 15 et 16 avril

Dans la nuit de samedi à dimanche 15 avril, un détenu de la prison de Seysses, Jawad (27 ans), est mort dans sa cellule. La thèse officielle (celle de l’administration pénitentiaire) parle d’un « suicide par pendaison ». Mais les proches du défunt évoque plutôt un tabassage violent de la part des matons. Le dimanche, plus de 90 prisonniers répondent à cette mort en refusant de remonter en cellule. La contestation dure plusieurs heures et l’AP décide de faire appel aux ERIS pour rétablir l’ordre.

Le soir-même, la colère s’exprime alors dans les rues du quartier de la Reynerie, où de nombreux véhicules sont cramés (plus d’une dizaine), les flics caillassés. Le commissariat du Mirail, à Bellefontaine, est également attaqué au cocktail Molotov par des jeunes au cours de la soirée. La nuit de désordre se termine sans aucune interpellation.

Dans la nuit de lundi à mardi 17 avril, les émeutes s’intensifient et se répandent bien au-delà du quartier de la Reynerie: Bellefontaine et Bagatelle, jusqu’au quartier de la Patte d’Oie en direction de Casselardit, et même jusqu’aux Minimes, et aussi à Blagnac et Colomiers. Des « groupes mobiles de 30 à 40 personnes » montent des guets-apens contre les forces de l’ordre déployées en nombre pour cette deuxième nuit d’émeutes consécutive (outre les effectifs toulousains, déploiements massifs des escadrons de CRS dans tout le quartier, plus un hélicoptère de la gendarmerie nationale). Les flics sont attaqués à coups de caillasses, poubelles et véhicules sont brûlés…  Commencées vers 20h40 à La Reynerie, les émeutes se poursuivent jusqu’à 4h du matin, tous quartiers confondus.

Depuis la soirée de lundi 16 avril, des manifs défilent au centre-ville avec banderoles: lundi soir, des slogans ont été criés d’Esquirol à Jean Jaurès en passant par le capitole : « crève la taule », « flic matons assassin », « solidarité avec la Reynerie »…

[Un autre texte publié sur iaata.info]

 

This entry was posted in ACAB, Actions directes, Feu aux prisons and tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.