Madrid, Espagne : Émeute après la mort d’un migrant sénégalais pris en chasse par la police

Dans la soirée de jeudi 15 mars à Madrid, des émeutes ont éclaté dans le quartier de Lavapies après qu’un migrant sénégalais de 35 ans, Mmame Mbage, a été retrouvé mort en début de soirée. D’après de nombreux migrants présents sur place, il est mort d’un arrêt cardiaque après avoir été pourchassé par des policiers municipaux à moto. Comme tant d’autres, il tentait de survivre en vendant des babioles sur le trottoir.

Tout serait parti d’une manifestation organisée à travers le quartier peu après cette chasse à l’homme mortelle. Aux cris de « policiers assassins », une partie de la foule a jeté des pierres, pavés, bouteilles sur un camion de pompiers et les forces de l’ordre, qui ont répliqué notamment en tirant des balles en caoutchouc. Des barricades faites de mobilier urbain, de détritus et de poubelles ont été érigées à travers les rues puis enflammées, à la fois pour bloquer l’accès aux unités anti-émeute mais aussi pour attaquer les structures d’un monde de barreaux et de frontières qui exploite et qui tue. Des vélos d’auto-partage ont été incendiés, des agences bancaires attaquées et pillées.

La nuit d’affrontements s’est terminée par une vingtaine de blessés, dont 16 flics. 6 personnes ont été arrêtées.

[Reformulé de la presse du pouvoir]

This entry was posted in ACAB, Actions directes, Contre les frontières, Répression, solidarité and tagged , , , . Bookmark the permalink.