Tel Aviv, Israël : Attaque des bureaux d’Etat à l’immigration et aux frontières

En protestation contre les expulsions de migrants africains, les locaux de la Direction de la population, de l’immigration et des frontières ont été vandalisés dimanche 28 janvier 2018.

Un certain nombre de têtes de poupée coupées recouvertes de peinture rouge ont été retrouvées à l’extérieur du bureau de la Population (PIBA) [1] de Tel Aviv. Parmi les poupées et la peinture figuraient des notes dactylographiées disant « leur sang est sur vos mains » et « ce n’est que le début », selon la chaîne Hadashot

Le mois dernier, la Knesset [2] a approuvé un amendement à la loi dite « Infiltrator’s Law » qui ouvre la voie aux expulsions forcées de migrants et de demandeurs d’asile érythréens et soudanais à partir du mois de mars, ainsi qu’à l’emprisonnement pour une durée indéterminée de ceux qui refusent de partir « volontairement ».


NdSAD:

[1] Pour « Population Immigration and Border Authority »

[2] Knesset signifie « assemblée » en hébreu. C’est le parlement de l’Etat d’Israël, qui est basé à Jérusalem. 

This entry was posted in Actions directes, Contre les frontières, Répression, solidarité and tagged , , . Bookmark the permalink.