Paris, France : Action anticarcérale à l’université de la Sorbonne – Vendredi 24 novembre 2017

[Paris] Comme un relent de pourriture à la Sorbonne

Le vendredi 24 novembre à la Sorbonne avait lieu une table ronde autour des « droits de l’Homme en prison » organisée par l’association Farapej. Une dizaine de personnes ont perturbé leur « dialogue » avec entre autres Patrice Bourdaret, directeur de la prison de Villenauxe-la-Grande (Aube).

Interruption tapageuse, slogans, banderole, tract [cf ci-dessous] et boules puantes ont rencontré quelques sourires complices dans le public et une hostilité réciproque avec les organisateurs et leurs défenseurs.

Alors que l’État perfectionne sa machine à enfermer, construisant 33 nouvelles prisons, multiplions les grains de sable dans ses rouages.

Solidarité avec toutes celles et ceux qui se révoltent au quotidien contre les flics, la justice et l’enfermement.


Ci-dessous le tract distribué:

Cliquer sur l’image pour voir le tract au format PDF

[Publié sur indymedia nantes, dimanche 26 novembre 2017]

This entry was posted in Contre la société de contrôle et de surveillance, Feu aux prisons, Répression and tagged , , , , . Bookmark the permalink.