Berne, Suisse : Attaque de l’ambassade d’Allemagne en solidarité

La nuit dernière [du 28 au 29 août], nous avons attaqué à la peinture l’ambassade d’Allemagne à Berne. Cette action est faite en solidarité avec toutes les personnes blessées, prisonnières, condamnées et rebelles des manifs contre le sommet du G20 à Hambourg, ainsi qu’avec celles et ceux qui s’opposent à la criminalisation et à l’interdiction de la plateforme Linksunten.indymedia. Des personnes qui ne se laissent pas pacifier par les conditions existantes sont poursuivies et punies avec la plus grande fermeté.

Près de 30 personnes sont toujours incarcérées actuellement, en partie pour des raisons fallacieuses. D’autres souffrent toujours des conséquences de la répression. Que ce soient physiquement par des coups de matraque, des fractures, ou bien des problèmes psychologiques par l’attitude barbare des flics. L’agression monstre contre la manif Welcome to Hell ou les multiples blessures graves à Rondenbarg  (lors du blocage du vendredi 7/07) n’en sont que quelques exemples.

Hier, un homme de 21 ans a été condamné à 2 ans et 7 mois de prison et il y aura d’autres procès au tribunal dans les jours à venir. Ils tentent de nous intimider par des jugements absurdes et de nous empêcher de lutter contre la domination. Ils obtiendront l’inverse: nous lutterons d’autant plus que nous nous montrerons plus solidaires !

Dans le contexte des vagues répressives du G20, l’Etat allemand a interdit le média alternatif Indymedia linksunten, mené des perquis’, saisi et mis sous scellé d’innombrables objets. Nous ne voulons et ne pouvons tout simplement pas accepter cette attaque directe contre les structures autonomes.

Il s’avère qu’il est possible de contester les coupables ! ils sont vulnérables et il leur est impossible de protéger suffisamment tout ce qui leur est cher. Montrons-nous solidaires ! Que ce soit par des actions pour des individus, pour des projets politiques ou bien en réponse à des tentatives d’agression à notre encontre !

Car quand une personne est visée par la répression, c’est nous tou-te-s qui sommes concerné-e-s !

Nous considérons également notre action comme faisant partie de la semaine internationale de solidarité avec les prisonnier-e-s anarchistes.

Il y a 90 ans, le 23 août, les anarchistes italiano-américains Nicola Sacco et Bartolomeo Vanzetti ont été exécutés en prison. Leur incarcération faisait partie d’une vaste campagne du gouvernement US contre le mouvement ouvrier révolutionnaire.

En juin, deux compagnonnes ont été condamnées à une peine de sept ans et demi de prison pour leur participation présumée à une expropriation de banque à Aachen, en Allemagne [1]. Ce jugement montre une fois de plus que les personnes ayant les mêmes inspirations que nous ne sont pas seulement punies pour leurs actes mais aussi pour leur conviction anarchiste.

A travers les murs des prisons de ce monde, nos salutations s’adressent à nos compagnon-ne-s enfermé-e-s !

Luttons ensemble contre tous les Etats !

Pour une société solidaire par-delà l’exploitation et les prisons !

[Traduit de Barrikade.info, 29. August 2017]


NdT:

[1] Il y a une erreur dans ce communiqué:  Le 7 juin 2017, le verdict concernant le deuxième volet dans l’affaire de braquage de banque à Aachen (2014) a été rendu: la compagnonne Lisa a été condamnée à une peine de 7 ans et demi de prison, tandis que l’autre compagnon inculpé a été acquitté.

Pour écrire à Lisa, incarcérée à Cologne (Allemagne):

  • Buchnummer: 2893/16/7
    Justizvollzuganstanlt (JVA) Köln
    Rochusstrasse 350
    50827 Köln – Allemagne
This entry was posted in Actions directes, Répression, solidarité and tagged , , , . Bookmark the permalink.