France : Messages de solidarité avec les prisonniers du G20 à Hambourg

[Besançon] Liberté pour tou.te.s les prisonnier.e.s du G20 à Hambourg !

En début de semaine dernière, au cœur de cette ville morne, quelques messages de solidarité ont été adressés aux nombreuses personnes incarcérées pour leur participation à la révolte à Hambourg à l’occasion du sommet du G20. A l’entrée du centre-ville, la gigantesque fresque de la banque du Crédit Agricole, symbole de l’arrogance des riches et de l’emprise du fric sur nos vies, a été ciblée d’œufs de peinture. Par ailleurs, plusieurs graffitis sont venus rappeler notre solidarité indéfectible avec celles et ceux qui se sont insurgé.e.s au début du mois de juillet contre leur monde d’exploitation et de domination. Enfin, plusieurs parcmètres ont été sabotés à la peinture et Parkéon est resté dans le noir pendant plus de 24 heures au moins.

Nos pensées vont notamment à Riccardo, dont nous avons apprécié sa lettre.

Liberté pour les prisonniers du G20 ! Liberté pour tou.te.s !

[Publié sur indymedia grenoble, mercredi 9 août 2017]


Paris : Des banderoles en solidarité avec les prisonnier.e.s du G20

Dans la nuit du 31 juillet au 1er août, des banderoles de solidarité avec les prisonnier.e.s du G20 ont été déployées dans l’est parisien.

Sur la première, rue d’Avron, on peut lire « De Hambourg à Paris, solidarité avec les inculpé.e.s du G20, liberté pour tou.te.s les prisonnier.e.s » et sur la seconde, sur un pont au-dessus de l’autoroute A3 « Liberté pour les prisonnier.e.s du G20 ».

Un clin d’oeil particulier à l’un d’entre eux qui ce mardi 1er août voyait sa demande de mise en liberté (DML) examinée. Rappelons que jusqu’à maintenant toutes les DML des étranger-e-s à l’Allemagne ont été refusées.

Parce que se battre contre le G20, c’est refuser ce monde d’oppression, d’exploitation et de domination, dont la prison est un rouage essentiel, nous adressons notre solidarité aux prisonnier-e-s du G20 qui à leur tour partagent la condition de toutes les personnes enfermées parce que le pouvoir veut leur faire payer le prix de leur insoumission.

Liberté pour les prisonnier.e.s du G20 !
Liberté pour tou.te.s !

[Publié sur paris-luttes.info, 3 août 2017]

This entry was posted in Actions directes, Contre-Information, Feu aux prisons, Répression, solidarité and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.