Allemagne : A l’assault de la ville des riches et du G20 !

Bielefeld : Attaque de la CCI

Nuit du lundi 19 au mardi 20 juin. CCI de Bielefeld visitée. Vitres brisées et slogans laissés (« Attaquons le G20 »). La chambre du commerce et de l’industrie allemande prend part à la préparation du G20, qui lui-même fait partie de l’exploitation et de la domination à travers le monde. Contre toute exploitation et toute domination.

[Traduit de l’allemand de linksunten indymedia, 3. Juli 2017]

*****

Brême : Attaque des bureaux de VONOVIA et deux de leurs véhicules crâmés

« Dans la nuit du mercredi 21 juin 2017, nous avons ôté du trafic deux véhicules de l’entreprise de VONOVIA AG et bombardé les vitres de leur agence avec des pierres.

VONOVIA est propriétaire de plus de 10.000 logements à Brême et est ainsi la plus grosse société immobilière de la ville. Les travaux d’assainissements, de consolidation des toitures et de surélévation des bâtiments sont en train de provoquer une flambée des loyers et les habitant-e-s sont de fait évincé-e-s de leur logement ».

[Extrait du communiqué de l’attaque traduit de l’allemand, Mittwoch, 21. Juni 2017]

****

Dresde: la société immobilière VONOVIA attaquée

Quand Harry Förster regarde son compte en banque, il n’est absolument pas content. En plus des courriers habituels des assurances, des achats et du téléphone, il y a surtout un point qui lui cause des soucis : son loyer. Il devra débourser 60 euros supplémentaires à son propriétaire, VONOVIA. Et ce chaque mois.

Par des arguments usés jusqu’à la corde comme le changement de quartier résidentiel, VONOVIA a augmenté plus de 2000 loyers à Dresde depuis le début de l’année. Elle fait partie d’une des plus grosses sociétés immobilières de toute l’Allemagne et possède à elle-seule 48000 logements à Dresde. VONOVIA a plus que doublé son chiffre d’affaire l’année dernière en engrangeant 2,5 milliards d’euros. Mais ça ne leur suffît toujours pas et au cours des prochaines années, la société veut construire toujours plus de nouveaux immeubles et œuvrer à l’augmentation des loyers et à une modernisation des infrastructures.

Par exemple, dans la « Pirnaer Vorstadt » (banlieue de Dresde, NdT), VONOVIA veut construire plusieurs espaces verts avec maisons pavillonnaires. Des habitant-e-s s’unissent contre ses ambitions et cherchent à empêcher la réalisation du projet de l’entreprise.

Nous ne voulons également pas accepter tout cela sans réagir. C’est pour cette raison que nous avons incendié un véhicule de VONOVIA la nuit dernière (du 28 au 29 juin 2017). Nous ne voulons absolument pas des augmentations de loyers, des rénovations du parc de logement et de nouveaux immeubles dont personne ne peut se permettre.

C’est justement aujourd’hui que le Kiezladen du « Friedel 54 » a été expulsé à Berlin. Ceci montre où mène la gentrification galopante et la volonté de l’augmentation du capital.

Nous relions notre acte aux manifs contre le G20.

Logement pour tou-te-s, nous nous voyons à Hambourg !

[Traduit de l’allemand de linksunten indymedia, 29. Juni 2017]

*****

A Hambourg, on dit « bye-bye » à la coalition rouge-verte du sénat et oui à l’insurrection !

« Du temps pour ce qui est nouveau, pour de nouvelles idées aussi

C’est parti les gens, unis ! Allez [1]! »

Cette nuit (lundi 3 juillet), nous avons marqué de peinture l’hôtel de ville au Eilenau 49 de l’adjointe au maire. Katharina Fegebank a troqué son agréable appartement avec terrasse du « Schanzenviertel » pour une maison noble dans le quartier bourgeois d’Eilbek. Après les attaques à la peinture de son appartement, elle s’est clairement efforcée de rester dans l’anonymat.

En tant qu’adjointe au maire, elle a été depuis 2015 mise au courant des plans visant à organiser la tenue du sommet du G20 à Hambourg. Il y a 14 jours, elle a une fois encore exprimé sa confiance au sénateur à l’intérieur en soulignant que les verts d’Hambourg rendaient tout de même possible plus de 20 manifs dans cette ville. Le sénateur à l’intérieur et les flics tentent, en agissant pour interdire le camp Anti-G20, de dissuader au maximum les gens de venir à Hambourg, . Fegebank et les verts soutiennent ça!

Nous croyons les autorités à l’intérieur [la sécurité intérieure] capables du pire dans les prochains jours, en partant du principe qu’une des plus mauvaises interventions policières de toute l’histoire de la RFA nous attend. Mais il y aura également un magnifique feu d’artifices d’actions subversives. Il n’est pas à exclure que la coalition rouge-verte au gouvernement ne se brise.

Nous leur disons dès maintenant « au-revoir » et leur promettons que nous continuerons à opportuner les planificateurs et les artisans de ce sommet.

Feu et flammes pour Hambourg !

Un quotidien interrégional fait de la pub avec le slogan: « NO G20, INSURRECTION D’HAMBOURG 2017 » Ça sonne pas si mal, non ?

Faites attention à vous !

[Traduit de l’allemand de linksunten indymedia, den 3. Juli 2017]

This entry was posted in Actions directes, Anti-électoral, Contre l'aménagement du territoire et l'embourgeoisement des quartiers, Contre-Information, solidarité and tagged , , , , . Bookmark the permalink.