Russie – Affaire « Réseau » : 8 anarchistes condamnés à des peines de 6 à 18 ans de prison – 10 février 2020

Ce lundi 10 février 2020, le tribunal militaire du district de la Volga à Penza a condamné les accusés de l’affaire « Réseaux », une organisation terroriste anarchiste supposée, à des peines allant de 6 à 18 ans. Selon leurs avocats, les aveux ont été extorqués sous la torture.

Accusés d’avoir organisé des réseaux anarchistes avec l’intention de renverser le pouvoir, Dmitry Pchelintsev, 27 ans, Ilya Shakursky, 23 ans, Andrei Chernov, 26 ans, Maxim Ivankin et Mikhail Kulkov, 24 ans, ont été condamnés respectivement à 18, 16, 14, 13 et 10 années de prison à régime sévère. Vasily Kuksov, 31 ans et Arman Sagynbaev, 26 ans, à 9 et 6 ans de prison à régime général. Un accusé, Alexei Poltavets, vit en exil à Kiev. Il est inculpé par contumace.

Pour le FSB, les services secrets russes (ancêtres du KGB), Pchelintsev et Shakursky sont les créateurs de cette organisation « Réseaux ». « En mai 2015, Pchelintsev aurait décidé d’unir les anarchistes de Penza, Moscou et Saint-Pétersbourg en « groupements tactiques » pour effectuer des attaques contre le gouvernement, les forces de sécurité, les bureaux d’enrôlement militaire et les succursales du parti « Russie unie ». Ils auraient essayé de déstabiliser la situation politique du pays lors des élections présidentielles et de la Coupe du monde pour déclencher une rébellion armée. L’enquête a assuré que les anarchistes de Penza s’entraînaient dans un camp abandonné et dans la forêt, qu’ils s’étaient réparti les rôles de tacticien, d’éclaireur, de sapeur, d’officier de communication et de médecin. »

[Repris d’un blog de Mediapart « Chronique de Russie », 10.02.2020]

This entry was posted in Répression, solidarité and tagged , , , , . Bookmark the permalink.