Actions contre le cirque électoral municipal – 26-29 janvier 2020

Vigneux-sur-Seine (Essonne) : L’hostilité envers la campagne électorale n’est pas improvisée – 28 janvier 2020

Dans la nuit du 27 au 28 janvier, la devanture de la permanence de campagne de Thomas Chazal, maire (LR) sortant de Vigneux-sur-Seine, a été vandalisée. Deux individus, au moins, s’en sont pris à ce local situé place Anatole-France, en face du marché couvert de la commune, et inauguré le 15 janvier dernier. […] Le maire sortant a notamment déclaré : « Les impacts sur la vitre montrent que ces personnes ont utilisé un outil spécifique. Ce n’était pas improvisé. Malheureusement, le quartier n’est pas encore équipé en caméras de vidéosurveillance ».
En novembre dernier, un premier incident avait marqué la campagne des élections municipales à Vigneux. Benjamin Cauchy, qui se présente aux élections pour le parti d’extrême-droite DLF, accompagné du député (DLF) Nicolas Dupont-Aignan, avait été la cible de jets d’œufs et de farine lors d’une visite sur le marché. La semaine dernière [entre le 20 et le 26 janvier], c’est la permanence d’Emmanuelle Beauchage, tête de liste LREM aux municipales à Draveil, qui avait été la cible de jets de pierre.

Nancy (Lorraine) : Passage vandale à la permanence du maire – 29 janvier 2020

Dans la nuit du mardi 28 au mercredi 29 janvier, la permanence de Laurent Hénart, candidat pour un second mandat à la mairie de Nancy, a été vandalisée.
Inaugurée vendredi 24 janvier 2020, la permanence de Laurent Hénart, maire LR de Nancy (Meurthe-et-Moselle), a été barbouillée de peinture noire. Le local est situé au 57 de la rue Saint-Jean.
Pour information, le maire sortant (de la liste « Nancy positive ») est soutenu par LREM, LR, le Modem ou encore le Mouvement Radical.


Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) : Troisième visite à la permanence du candidat LREM à la municipalité – 27 janvier 2020

Dans la nuit du dimanche 26 au vendredi 27 janvier, le local de campagne du politicien LREM Alexandre Aidara a été recouvert de tags et de peinture jaune. En observant la photo, les huit carreaux brisés lors de la précédente visite du 14 janvier n’ont toujours pas été remplacés.


Peymeinade (Alpes-Maritimes) : tout le monde emmerde le maire – 26 janvier 2020

En regagnant son domicile dans l’après-midi de dimanche 26 janvier, le maire de la commune Gérard Delhomez a eu une bien désagréable surprise en ouvrant sa boîte aux lettres: à défaut de courrier, c’est des excréments qu’il a trouvé… 

 

[Repris de divers organes de journaflics]

This entry was posted in Actions directes, Anti-électoral and tagged , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.