Brest (Finistère) : La Maison Diocésaine reçoit d’la visite – 27 janvier 2020

Le bâtiment de la Mission Saint-Luc, situé rue Charles-Le-Moult à Brest, a été pris pour cible dimanche 27 janvier 2020. Des slogans tels que « Jésus est né d’une PMA » ou encore « L’obscénité c’est notre vie » ont été tagués sur la façade et de l’huile de vidange projetée sur les portes. Les serrures ont également été sabotées.

C’est le diocèse de Quimper et Léon qui est responsable du site. Cette attaque fait suite à deux rencontres qui ont eu lieu dans le cadre de formations de bioéthique, souligne-t-il.
« La Mission Saint-Luc accueille en effet régulièrement des groupes et met à leur disposition des salles de réunions ». Il s’agit en l’occurrence de conférences organisées par Alliance Vita, qui a du en annuler une à Rennes les jours précédents, après une intrusion d’une centaines de personnes.

Décision a été prise de fermer la maison diocésaine durant quelques jours, « le temps de réparer et nettoyer les dégâts commis et protéger les jeunes accueillis ».

« Une précédente rencontre, lundi 20 janvier, avait été perturbée par une soixantaine de personnes qui avaient tenté de s’y opposer. Alliance Vita avait dû faire appel à la police pour calmer le jeu », rapporte Mgr Laurent Dognin, évêque de Quimper et Léon.

En septembre 2019, plusieurs tags relatifs à la question de la procréation médicalement assistée (PMA) et hostiles à l’Église catholique avaient été inscrits sur les murs de la façade de la maison du diocèse de Rennes, Dol et Saint-Malo.

[Repris des journaflics locaux, 27.01.2020]

This entry was posted in Actions directes, Contre le patriarcat, Contre toutes les religions and tagged , , , , . Bookmark the permalink.