Avignon (Vaucluse) : 8 personnes arrêtées et inculpées de divers sabotages entre fin 2018 et début 2019 – 20 janvier 2020 [MAJ, 22.01]

Huit « gilets jaunes », soupçonnés d’avoir commis divers sabotages entre fin 2018 et début 2019, ont été arrếtés lundi 20 janvier 2020 au matin et placés en garde à vue. Ils ont été déférés devant le JLD, qui les a placés sous contrôle judiciaire. Une neuvième personne serait recherchée.

Parmi les attaques qui leur sont attribuées par les gendarmes, il y a notamment un saccage du péage d’Avignon-Nord (Vaucluse), dont notamment la destruction d’une boutique « Ulys », d’un panneau à messages variables et de plusieurs péages pour un préjudice total estimé à 310.000 euros pour Vinci Autoroutes. On leur reproche aussi l’incendie de quatre transformateurs d’Enedis à Védène, près d’Orange.

Toutes ces attaques se sont produits en plein mouvement des « gilets jaunes », entre novembre/décembre (?) 2018 et février 2019.

« Certains de ces « gilets jaunes » ont été interpellés sur leur rond-point, d’autres à leur domicile. Ils sont soupçonnés d’avoir allumé plusieurs incendies volontaires entre novembre 2018 et février 2019 sur le réseau Vinci Autoroutes. » (20Minutes, 22.01.2020)

« C’est la cellule locale de la gendarmerie spécialisée dans les enquêtes sur les dégradations commises par les « gilets jaunes » qui a retrouvé ces suspects, grâce à l’exploitation des antennes relais déclenchées par leurs téléphones portables mais aussi grâce à des prélèvements ADN réalisés sur le péage. Les suspects sont âgés de 25 à 64 ans. Un neuvième homme est recherché. » (FranceBleu, 21.01.2020)

A partir de mi-décembre 2018, de nombreux péages de la Drôme avaient été incendiés, comme à Avignon-Nord, Bollène, Orange-Sud…

[Repris de la presse]

This entry was posted in Actions directes, Contre la société de contrôle et de surveillance, Répression, solidarité and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.