Le Mans (Sarthe) : L’église des fachos repeinte – 18 janvier 2020

Dans la nuit du vendredi 17 au samedi 18 janvier au Mans, de nombreux tags ont été inscrits sur les murs de l’église Saint-Benoît, située dans les vieux quartiers de la ville, visant spécifiquement les membres de l’Action française, organisation fasciste.
Le 14 décembre dernier, des dizaines de nationalistes avaient attaqué un bar réputé pour être fréquenté par des personnes LGBT et de couleur. Des personnes avaient été agressées par ces fachos qui, ce soir-là, avaient fait une démonstration de force dans les rues du Mans alors que se tenait le jour-même une réunion de plusieurs groupes venant d’autres villes de l’ouest (Angers, Nantes…)

C’est l’abbé Thomas Leclair qui est tombé sur plusieurs inscriptions au moment de venir officier. « Je suis venu à 10h30, une demi-heure avant la messe, et j’ai découvert les tags, qui n’étaient pas là hier », raconte-t-il auprès du quotidien. Les auteurs de ces dégradations sont donc intervenus dans la nuit de vendredi à samedi. « Ici se confesse l’Action française », « Action française hors de nos rues » ou encore « Fachos not welcome », pouvait-on ainsi lire sur les murs du monument. 

Cette église est notamment utilisée par la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X par l’intermédiaire de l’abbé Thomas Leclair et de l’abbé Hilaire Vernier.

 

[Repris de la presse locale, 19.01.2020]

This entry was posted in Actions directes, Contre toutes les religions and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.