Santiago, Chili : Beau comme une église des carabiniers qui part en fumée – 3 janvier 2020

Une église consacrée aux carabiniers a été incendiée vendredi 3 janvier lors de la première émeute de l’année 2020 au Chili. Située près de la Plaza Italia à Santiago, épicentre de la révolte dans la capitale chilienne depuis octobre, l’église de San Francisco de Borja a été incendiée par un groupe de révolté.e.s encagoulé.e.s. Les murs de l’édifice ont été tagués, le mobilier sacrés non seulement détruit mais aussi jeté dans de gigantesques feux iconoclastes devant l’église. Sur plusieurs images, on voit des foyers d’incendie à divers endroits dans l’église.

Par ailleurs, non loin de l’église en feu, le monument aux morts dédié également aux carabiniers a aussi été attaqué lors de cette nouvelle journée de révolte.

« De grandes colonnes de fumée étaient visibles depuis le centre-ville. Les forces de police du Chili ont condamné cette attaque, de même que les incendies qui ont visé plusieurs bâtiments du patrimoine sur cette même place depuis le début des manifestations le 18 octobre. La semaine dernière, le cinéma Arte Alameda a également brûlé. »

Cette église est (était) à double titre historique : d’abord comme monument national, puisque construite en 1876 sous le nom de Sagrado Corazón de Jesús, et ensuite parce lors de son centenaire, en 1976 où elle a reçu son nom actuel, elle a été officiellement dédiée et consacrée religieusement aux carabiniers.

foyers d’incendie à l’intérieur de l’église

 

[Repris de l’afp et de la presse chilienne, 04.01.2020]

This entry was posted in ACAB, Actions directes, Contre le patriarcat, Contre toutes les religions and tagged , , , , . Bookmark the permalink.