Strasbourg, Paris, Lyon : BlockFriday ? Simple et efficace comme de la glue dans les serrures – 29 novembre 2019

Ce vendredi 29 novembre 2019, les commerçants du centre-ville de Strasbourg ont eu une mauvaise surprise au moment d’ouvrir les portes et rideaux métalliques de leurs magasins. Ils ont découvert leurs serrures engluées ou bloquées avec des morceaux de clés cassées à l’intérieur. Entre 20 et 40 boutiques auraient été la cible de ce sabotage. selon 20minutes, la police indique que « des faits similaires se seraient produits dans le secteur de Lyon et aux Galeries Lafayette à Paris ce vendredi ».

A Strasbourg, une quarantaine de commerces, chaînes comme petits commerçants, ont été visés: « Pendant une à deux heures, les équipes sont restées devant leurs boutiques en attendant un serrurier. « Notre porte était bloquée par de la glue, le serrurier a dû retirer le verrou. Nous sommes arrivés à 9h30, avant l’ouverture prévue à 10h. Au final, on a ouvert à 11h30. Le serrurier était long à arriver avec le marché de Noël. On a même appelé notre siège à Paris« , explique une vendeuse de la boutique Zadig et Voltaire, rue de la Mésange.

« Rue des Grandes Arcades, des commerces comme Kookaï ou Naf Naf affichaient encore un rideau tiré vers midi, attendant patiemment les services de serrurerie, bien mobilisés depuis le début de la journée. Cette commerçante qui a souhaité garder l’anonymat témoigne : « C’était la surprise à 9h du matin : la colle dans la serrure… depuis, on attend que notre serrurier arrive, j’espère qu’il ne va pas trop tarder car on a déjà perdu une matinée. »
Selon elle, une quarantaine d’enseignes se sont retrouvées dans le même cas qu’elle. La police, contactée par Actu Strasbourg, rapporte que seulement dix plaintes pour dégradations ont pour le moment été déposées.

Le « Black Friday » est une opération commerciale menée partout dans le monde depuis plusieurs années, visant à inciter la population à consommer en masse et à se ruer dans les magasins. Pour contrer cela, des opérations « BlockFriday » sont organisées un peu partout, visant à mener des actions de blocage, notamment contre l’entreprise de l’e-commerce Amazon, principal bénéficiaire de cette opération capitaliste. 

[Repris de divers médias, 29.11.2019]

This entry was posted in Actions directes and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire