Lyon : Les services du CROUS attaqués – 20 novembre 2019

Dans la nuit du mardi 19 au mercredi 20 novembre à Lyon, les vitres du service d’accueil des boursiers du Crous ont été fracassées et taguées. Plusieurs slogans tels que « Le Crous assassine », « le Crous tue » ont été tracés à la peinture noire sur les vitres et la façade du bâtiment situé rue Camille-Roy, dans le 7e arrondissement. Le service administratif est fermé pour la journée.

« Le service d’accueil des boursiers a été perturbé au lendemain de cette visite : « on ne peut pas recevoir les bénéficiaires dans de bonnes conditions, physiquement et psychologiquement, on n’est pas serein », regrette-t-on à la direction du service public. L’accueil a été hébergé temporairement dans le service voisin social et général, le temps des premières constatations », affirme France3.

L’attaque a été revendiquée par « C.A.R.G.L.A.S.S (“Compagnie Autonome Révolutionnaire Gardant L’Anonymat pour Sa Sécurité”) 2e Génération, la jeunesse prend la relève« , qui conclut son texte en gs partie par « Reprenons le sabotage, relançons les grèves, attaquons l’État et ses lieux de pouvoirs« .

Depuis la tentative de suicide d’un étudiant qui s’est immolé par le feu le 8 novembre à Lyon, devant le Crous, 7 des 26 centre régionaux des œuvres universitaires et scolaires (Crous) ont été vandalisés, ce qui représente un cinquième des centres régionaux, selon le CNOUS.
Hormis l’incendie dévastateur à Caen et ces vitres brisées à Lyon, les CROUS de Lille, Nantes, Poitiers et Rennes ont soit eu leur vitres brisées, soit leurs façades taguées (et peut-être bien les deux à la fois).

[Repris de divers articles de presse, 20 et 21.11.2019]

This entry was posted in Actions directes and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.