Flers (Orne) : Beau comme une mairie-château qui brûle – 9 novembre 2019

Dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 novembre 2019, la mairie de Flers (Orne) a pris feu.
Vers 4h20, les flammes, parties des salles abritant les services administratifs de la ville, ainsi que ceux de la police municipale et de l’accueil du public, ont ravagé plus de 400 mètres carré du bâtiment. Il ne reste plus grand chose de ce château aménagé en mairie, une partie du toit s’étant effondrée. Le peu de chose qui n’a pas brûlé a été noirci par la fumée.

Yves Goasdoué, le maire de Flers, évalue la facture entre 3 et 5 millions d’euros pour la remise en état.

On apprend le 14.11.2019 que l’incendie ne serait pas d’origine accidentelle mais bien volontaire, selon les flics. « L’endroit d’où est parti l’incendie ne serait pas compatible avec la version d’un feu accidentel. »

71 pompiers sont intervenus pour éteindre les flammes et éviter qu’elles n’embrasent d’autres partie de ce « monument historique ».

« Au rez-de-chaussée, où se situent l’accueil, le service état-civil ou encore la police municipale, une partie des étages supérieurs s’est effondrée, laissant apparaître le ciel. Le sol est inondé.
Au premier étage, les bureaux situés au-dessus de l’accueil n’existent plus. Dans l’aile droite, au-dessus de la salle d’honneur de la mairie, qui a été épargnée, les couloirs sont noircis. Une épaisse couche de suie recouvre tous les bureaux et le matériel. Au dernier niveau, les éléments de la charpente qui se sont écroulés ont emporté une grosse partie de l’étage. Dans l’aile droite, les dégâts sont également considérables. […] La mairie de Flers sera sécurisée dans la journée. Des plaques de bois vont être installées sur toutes les ouvertures et le site sera entouré de barrières. Le parc du château reste fermé au public. » (L’Orne Combattante, 10.11.2019)

Les bureaux au premier étage de la mairie de Flers après l’incendie

L’accueil du public au rez-de-chaussée

Les services au rez-de-chaussée, de l’autre côté de l’accueil du public.

effondrement des étages supérieurs

Salle du rez-de-chaussée

Les dégâts vus des jardins côté centre-ville

Une partie de la toiture effondrée

Une autre aile du dernier étage

Vue du côté des Etangs

Au premier étage de la mairie, dans l’aile droite, côté château, tout est noirci par la fumée

L’état des bureaux au-dessus de l’accueil

idem

 

 

This entry was posted in Actions directes, Anti-électoral, Contre la société de contrôle et de surveillance and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.