Berlin, Allemagne : Incendie d’un véhicule de livraison d’Amazon – 23 octobre 2019

Cela ne fait pas si longtemps qu’on a réussi à chasser du quartier de Kreuzberg Google avec son projet de campus de start-ups. La prochaine mauvaise nouvelle de l’industrie technologique arrive déjà. Dans la jungle de béton entre Ostbahnhof, la Warschauer Strasse et la Spree (fleuve, NdT) doit apparaître un lieu d’implantation d’Amazon en plus de Zalando, Mercedes Benz, East-Side-Mall et Arena.

Et parce que c’est Amazon, ce n’est pas dans n’importe quel bâtiment, mais dans la future maison la plus haute de Berlin, intitulée la EDGE-Tower. Notre première réaction à cette nouvelle: une nausée et le besoin de beaucoup gerber. Mais parce que ce serait dommage pour la bouffe et que ça laisse toujours un goût amer, nous nous sommes de nouveau repliés sur nous-mêmes. Et nous en sommes arrivés à la conclusion que ce serait bien mieux d’incendier un véhicule de livraison de cette entreprise de merde ou plutôt d’une entreprise partenaire PASU-Logistic. Nous nous sommes donc mis en route et placé notre allume-feu sur le pneu d’un de ces véhicules à Baumschulenweg.

Par cet incendie, nous ne ciblons pas les conducteurs de ces camionnettes mais nous voyons cela comme contribution afin de soutenir le personnel en lutte dans les centres de distribution. En plus des conditions de travail dégueulasses, de la revalorisation urbaine et du refoulement des villes, Amazon, avec le fieffé trou du cul Jeff Bezos à sa tête, se place comme quasi aucune autre entreprise en faveur de l’attaque technologique contre nos vies. C’est pour cette raison que nous voulons rappeler que non seulement Google a été dégagé de Kreuzberg, mais qu’à Queens, quartier de New-York, le projet d’Amazon ‘HeadQuader2’ a également pu être empêché grâce aux protestations des résident.e.s.

Acceptons l’annonce du groupe Amazon comme un défi afin de faire passer en bonne et due forme Amazon et son image par la cuvette des chiottes et aussi de mettre fin prématurément à ce projet. Pour ce faire, nous n’avons besoin ni de Florian Schmidt, ni d’autres politicien.ne.s qui s’efforcent de limiter les dégâts des échecs de leur propre politique. Mais une lutte protéiforme d’en bas qui cible ce projet d’Amazon, garde à l’oeil et attaque en permanence la domination dans toutes ses facettes.

Les jeux sont ouverts !

[Traduit de l’allemand de Chronik, 23. Oktober 2019]

This entry was posted in A bas le travail, Actions directes, Contre l'aménagement du territoire et l'embourgeoisement des quartiers, Contre la science et la technologie, Contre la société de contrôle et de surveillance and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire