Belfort : 6 mois ferme pour l’incendiaire du distributeur de billets en août dernier – 16 octobre 2019

Le 18 août dernier, le DAB du Crédit Mutuel était réduit en cendres : coups de marteau variés puis essence.

Le 16 octobre, un homme passait en procès pour cette attaque devant le tribunal correctionnel de Belfort. Selon les journaflics qui nous disent au minimum ce qu’il faut éviter de faire (embarquer son téléphone avec soi et garder à la maison les vêtements utilisés pour l’attaque quand on a été filmé), « L’individu a été identifié grâce aux images de la vidéosurveillance, complétées par celles du système de surveillance de la banque. Sachant que son téléphone a déclenché une borne à proximité et au moment des faits, et que lors de la perquisition à son domicile, ont été retrouvés les vêtements qu’il portait sur les images, il a été interpellé. »

Malgré un gros casier, il a pris « douze mois d’emprisonnement, dont six de sursis avec mise à l’épreuve, assortis d’une obligation de travail, de soins, de réparer le préjudice de la banque et interdiction de paraître dans le Territoire de Belfort. »

[A partir de l’Est Républicain, 16.10.2019]

This entry was posted in Actions directes, Répression and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.