Normandie : Brèves de visite anti-parlementaire ….

Seine-Maritime : Pas une première pour la députée LREM du coin…

La permanence de la députée Stéphanie Kerbarh a reçu de la visite le 9 juillet dernier à Fécamp. Ce sont ces collaborateurs qui ont découvert des tags sur sa porte d’entrée, puisqu’elle se trouvait en déplacement à ce moment-là. Si ces dernières faits font référence au mouvement des gilets jaunes, ces collaborateurs rappellent que d’autres dégradations ont visé les mêmes locaux, sans que l’on puisse faire un lien direct avec les gilets jaunes. La semaine précédente, la serrure de la porte d’entrée a été bouchée à la colle. Et ces derniers mois, d’autres tags ont été réalisés sur ses murs. 

Eure : On ne perd pas les bonnes habitudes…

Dans la nuit de jeudi 20 juin à vendredi 21 juin 2019 à Etrepagny (Eure), des ballons de peinture ont été jetés sur la permanence de Claire O’Petit, députée LREM de la 5 ème circonscription de l’Eure.

Ce n’est pas la première fois que la parlementaire est prise pour cible. Sa permanence à Vernon a eu ses vitres brisées à deux reprises (cf ici et ), et sa voiture rayée alors qu’elle s’était arrêtée sur une aire d’autoroute.

[Repris de Paris-Normandie]

This entry was posted in Actions directes, Anti-électoral and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.