Luttes et révoltes dans les centres de rétention

Les révoltes dans les centres de rétention continuent ! Il y a plusieurs semaines les prisons pour étrangè.r.e.s de Oissel puis de Rennes étaient en partie détruit par des révoltes de prisonniers. En fin de semaine dernière c’est au CRA 2 du Mesnil Amelot qu’une autre révolte a eu lieu. Résultat: tout le batiment 9 du CRA2 à brûlé.

Samedi dernier, dans plusieurs villes en france (Sète, Marseille, Rennes, Toulouse et Paris) avaient lieu plusieurs rassemblement contre les centres de rétentions et en soutien aux prisonniers de Rennes incarcérés, accusés d’avoir été à l’origine de l’incendie qui a détruit la moitié du centre.

Depuis la préfecture s’active pour mettre en place la répression: déportation violente le lendemain matin de l’incendie, transferts dans d’autres centres de rétentions, GAV, menace de procès.

[Lire la suite de l’article sur A Bas les CRA, 26.06.2019]


En fRAnce, le 8 juillet, au sein du bâtiment 1 du CRA de Vincennes des détenus ont incendié une cellule pour protester contre leur enfermement et leurs conditions de vie au sein du CRA. (L’info est disponible sur le site abaslescra.noblogs.org).

À Lyon depuis mardi 2 juillet les détenus du centre de rétention administratif de Lyon Saint-Exupéry ont entamé une grève de la faim afin de dénoncer leur enfermement. (Leur communiqué est disponible sur le site rebellyon.info).

Fin juin, tout le bâtiment 9 du CRA2 de Mesnil-Amelot (en région Parisienne) a brûlé suite à la révolte des prisonniers. Quelques semaines plus tôt les prisons pour étranger·ère·s de Oissel puis de Rennes étaient en partie détruites par des révoltes (on apprend ces jours-ci qu’au CRA Rennes un drone aurait été utilisé afin de surveiller les détenus suite à un parloir sauvage).

[Repris de Cracher dans la soupe, 13.07.2019]

This entry was posted in Actions directes, Contre les frontières, Feu aux prisons and tagged , , , . Bookmark the permalink.