Allemagne : Quelques brèves de juin 2019

Dortmund, 17 juin 2019 : feu à la municipalité !

Dans la nuit du 16 au 17 juin, plusieurs véhicules de la mairie de Dortmund ont été réduits en cendres au nord de la ville. Dans la cour d’un atelier municipal, trois camionnettes et deux voitures ont brûlé.

Pour la police, ça ne fait aucun doute: il s’agit bien d’un incendie volontaire. D’après la presse, deux hommes sont activement recherchés par les flics. En espérant que les larbins armés des riches et de l’Etat ne leur mettront jamais leurs sales pattes dessus. 


Cologne, 17 juin 2019 : des flammes pour les bagnoles des bourges

Dans la nuit de dimanche à lundi 17 juin, les flammes se sont déclarées sur un parking de l’enseigne de bagnoles de luxe ‘Porsche’ de Ehrenfeld à Cologne: quatre voitures de type Porsche-Cayenne (550 PS , à près de 180.000 euros chacune) flambant neuves sont partis en fumée.  L’attaque incendiaire a été revendiquée à travers un communiqué.


Francfort, 15 juin 2019 : le collabo de l’enfermement SPIE se fait détruire une bagnole

Comme le dit le communiqué publié sur internet, les pneus du véhicule utilitaire de l’entreprise ont été crevés, la carrosserie et le pare-brise détruits.

Par contre, le communiqué fait erreur en affirmant que SPIE appartient à la multinationale Vinci. Même si les couleurs de leur logo sont semblables, SPIE n’a rien à voir avec Vinci. Anciennenment appelée « Société parisienne pour l’industrie électrique (SPIE) », elle est active à l’heure actuelle dans les réseaux de (télé-)communications, le nucléaire et les autres énergies utiles à ce monde. Elle est spécialisée entre autres dans l’installation de caméras de surveillance et s’implique dans le fonctionnement des centres de rétention et des prisons. En 2003, elle scissionne de Spie Batignolles, qui était jusqu’alors sa branche construction. Pour rappel, Spie Batignolles construit des prisons, comme par exemple celle de Valence (Drôme) il y a peu. 


Brême, 30 mai 2019 : des flammes pour le célèbre spéculateur du logement VONOVIA !

Dans la nuit du 30 mai 2019, un véhicule de Vonovia, célèbre société immobiilère connu pour sa chasse aux pauvres, est incendié dans la Schulze-Delitzsch-Straße (Walle) à Brême.

« Contre la ville des riches !
Attaquons les acteurs de la gentrification ! »,
conclut le communiqué de revendication.

[Repris du blog chronik.blackblogs.org]

This entry was posted in Actions directes, Anti-électoral, Contre l'aménagement du territoire et l'embourgeoisement des quartiers, Feu aux prisons and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.