Alès et sa région (Gard), France : Recrudescence de sabotages des artères de l’Etat et du capital – 17 juin 2019

Lundi 17 juin, le réseau internet d’Orange a subi de grosses perturbations après que des câbles de fibre-optique ont été sectionnés. Plus de 5400 personnes ont été impactées par ce sabotage.
Ce nouveau sabotage des flux de données a poussé la presse locale (le midi libre, 18.06.2019) à confirmer que d’autres actes similaires ont eu lieu dans la région.

« Entre Salindres, Saint-Ambroix, et même jusqu’à un large secteur Nord-Nord-est du Gard, des clients Orange ont signalé des pannes sur le réseau internet filaire.
Joint, le service communication d’Orange indique avoir eu connaissance de problèmes lundi en fin d’après-midi : « On a un trafic interrompu pour 5400 clients internets. On a une suspicion de pannes, prélocalisées dans le secteur de Salindres. Des câbles de fibre optique enterrés seraient endommagés. », explique Cristian Gesbert, responsable communication d’Orange ».
Pour l’interruption des télécommunications du côté de Salindres, l’opérateur de téléphone/internet accuse les rongeurs, mais confirme qu’un autre sabotage s’est produit le long des voies ferrées (sans préciser l’endroit).

Des équipes de techniciens sont sur place pour « changer les supports endommagés et rétablir la continuité », ajoute Orange, qui estime que le résau sera rétabli en fin de journée (annoncé dans un premier temps pour 15h, puis 17h).

Les communes concernées : Barjac, Saint-Ambroix, Allègre-les-Fumades, Lussan, Bessèges, Les Mages, Méjannes-le-Clap, Molières-sur-Cèze

A noter que le week-end dernier, sur la commune de Saint-Jean-de-Valériscle, un nouvel acte de malveillance avait également occasionné des coupures de réseau, pour la quatorzième fois en deux ans et demi.

 

This entry was posted in A bas le travail, Actions directes, Contre la science et la technologie, Contre la société de contrôle et de surveillance and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.