Albi (Tarn), France : Beau comme un parking d’Enedis en flammes – 11 juin 2019

Dans la nuit de lundi à mardi 11 juin, dix véhicules ont été incendiés sur le parking privé du siège de la direction régionale d’Enedis à Albi (Tarn), dans le parc d’activités Innoprod. Un coûteux camion Nacelle qui fait partie des engins utilisés dans le cadre de la FIRE (Force d’Intervention Rapide) a aussi été détruit par les flammes. Il y a eu plusieurs départs de feu.

« Dans le détail, 9 véhicules d’intervention et un camion nacelle ont été complètement brûlés. 3 autres véhicules dont un fourgon ont été endommagés.
Coût total des dégâts : 400 000 euros. »
(France 3 Occitanie, 12.06.2019)

Douze pompiers sont intervenus vers 4 heures du matin avec deux véhicules.
Ce n’est qu’au bout de deux heures, qu’ils ont réussi à éteindre les flammes. Des faits similaires (dixit La Dépêche qui suit le mouv) ont visé précédemment des sites Enedis à Grenoble, Crest, Limoges, Paris, Besançon (et ) et Foix (la revendication).

Ce sabotage incendiaire a été revendiqué ce mercredi 12 juin 2019 sur indymedia Nantes (« Petite note sur un incendie à ALBI ») :

Dans une bruine nocturne jaunie par la ville,
un bâtiment de verre, des bureaux allumés.
Des individu.es s’introduisent dans l’enceinte grillagée.
Parking.
D’une série de pas flippés s’efforcant d’être lestes,
iels brûlent bon nombre de véhicules ENEDIS.
Des explosions éparses dans des plis de métal,
une retraite à la hâte dans les blés gorgés d’eau.
Flammes à l’ouvrage, intempérie suspendue

This entry was posted in Actions directes, Anti-nucléaire, Contre la science et la technologie and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.