Toulouse, France : GJ nik G7 – 4 juin 2019

Appel à action – GJ nik G7

Ils vont se réunir pour décider de l’avenir du monde, et nous ne sommes pas convié.e.s. Pas de problème, nous y serons!
 Cela fait maintenant six mois que des manifestations retournent les villes françaises, que les ronds points sont occupés, que des actions et des blocages sont menés. Pendant les manifs les cibles ne sont pas choisies au hasard. Banques, assurances, agences d’interim, batîments de pouvoir. Lors des blocages, c’est le transport d’énergies ou de marchandises et la grande distribution, qui sont paralysés. Autant d’infrastructures qui font marcher l’économie et le pouvoir. En s’attaquant à cela on s’en prend directement à ceux qui nous gouvernent. Nous leur faisons passer un message: qu’ils dégagent, qu’ils arrêtent de décider à notre place.

Alors pour continuer sur notre lancée, invitons-nous à leurs réjouissances. Acte 41, du 24 au 26 août à Biarritz, pour empêcher le G7 d’avoir lieu!
D’ici là, n’oublions pas de leur rappeler qu' »on est là ».
Le 4 juin à Toulouse, les vitrines du Lidl de Croix Daurade ainsi que celles du Crédit Mutuel de St-Agne ont été fracassées, et l’inscription « GJ nik G7 » écrite en jaune sur leur façade.

En attendant que le fracas se répande… les GJ niquent le G7!

Gérard Junior

[Publié sur Nantes Indymedia, 07.06.2019]

This entry was posted in Actions directes and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.