Valenciennes (Nord), France : Ne pas attendre le rendez-vous rituel du samedi – 31 mai 2019

Vendredi 31 mai à Valenciennes, entre 300 et 400 personnes se sont retrouvées vers 20h30 sur le parking de Valigloo pour une manif nocturne des Gilets jaunes. Un peu plus d’une heure plus tard, la soirée s’est réchauffée avec des affrontements avec la police et quelques attaques contre des banques et assurances.

Sur le rond-point du Canada, les premiers affrontements éclatent: les jets d’oeufs et de pierres répondent aux tirs de grenades lacrymos des flics.

« Boulevard Saly, les poubelles s’embrasent, les esprits s’échauffent. CRS et manifestants se font face dans un nuage de gaz lacrymogène devant le commissariat, (où une bagnole [de la BAC?] se fait péter son pare-brise). Boulevard Froissart, la tension ne retombe pas. […] La rue de Lille est en vue. Le cortège y sème la désolation. Panneaux mis par terre, barrières de chantier balancées sur la voie, poubelles qui brûlent les unes après les autres…

Rue du 127e Régiment d’infanterie, la terrasse du Balto est saccagée. Même traitement pour la vitrine d’un assureur, avenue d’Amsterdam. […] Une quinzaine de cars de CRS bloquent l’accès au boulevard Watteau, les Gilets jaunes sont contraints de rallier le rond-point du Canada. Il est 22 h 30, la marche nocturne n’est pas terminée et Valigloo, le point de ralliement, encore loin. » (source: La Voix du Nord, 31.05.2019)

La voiture au pare-brise endommagé devant le comico


Fontaine (Territoire-de-Belfort), 31 mai 2019 : Action surprise au péage d’autoroute

Une quinzaine de gilets jaunes s’est retrouvée au péage de Fontaine dans la nuit de vendredi à samedi, en vue de la rendre gratuite. Mais faute de temps,

« Une quinzaine de gilets jaunes, masqués, s’est introduite au péage de Fontaine (90), vendredi soir vers 23h30. Ils ont pris la fuite dès l’arrivée des forces de l’ordre. Selon les gendarmes, les gilets jaunes voulaient occuper la cabine de péage. Quelques barrières et garde-corps ont été dégradés. […] Le montant des préjudices subis par l’APRR (société d’autoroute du groupe Eiffage) est en cours d’évaluation. » (Source: France Bleu Belfort-Montbéliard, 01.06.2019)

 

This entry was posted in ACAB, Actions directes and tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.