Lausanne, Suisse : La routine estudiantine prend du plomb dans l’aile – 28 janvier 2019

La bibliothèque de l’Université de Lausanne (UNIL), sur le site de Dorigny, a reçu de la visite dans la nuit de dimanche à lundi 28 janvier 2019. Une cinquantaine d’ordinateurs, disséminés sur trois étages, ont été détruits. En plus des ordinateurs, quatre imprimantes ont été vandalisées.

Les joyeux vandales ont brisé une vitre, « pour entrer ou pour sortir, on ne sait pas. La bibliothèque était ouverte jusqu’à 23h dimanche soir », a expliqué Rachel Vez, chargée de communication de la bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne (BCUL).

On apprend également que ce sont les agents de sécurité du campus qui ont découvert les dégradations durant la nuit, et alerté la police qui a lancé ses recherches. Il y a deux caméras de surveillance sur le site de la bibliothèque.

La « Banane » – nom donné à la bibliothèque – est restée fermée jusqu’à 11h, le temps de nettoyer les locaux et de procéder aux investigations policières. Les étudiants, actuellement en dernière semaine d’examens, ont été redirigés vers la cafétéria ou les autres bibliothèques du site.

[Reformulé de rts.ch, 28.01.2019]

 

This entry was posted in A bas le travail, Actions directes, Contre la science et la technologie, Contre la société de contrôle et de surveillance and tagged , , . Bookmark the permalink.