11 novembre – A bas l’armée ! A bas la France !

Chaque 11 novembre en France, le pouvoir célèbre en grande pompe la nation en faisant parader son armée et en rendant hommage aux soldats (pour la plupart conscrits) morts pendant la Grande Boucherie de 14-18. Somme d’hypocrisies et de déformation du passé pour mieux se glorifier, si l’on se rapelle les millions de personnes envoyées vers l’horreur et les tranchées de la mort pour les intérêts des puissants. Ils étaient déserteurs, insoumis, mutins ou réfractaires aux chefs et à leurs ordres… Et pourtant, face à cette démonstration de force de puissance militariste, certaines personnes (toujours une minorité) ne se résignent pas et tente de perturber ou gâcher leur fête patriotarde.

A Rodez, dans l’Aveyron, le monument aux morts a été vandalisé 15 jours avant les cérémonies, mais visiblement les traces de cette hostilité sont toujours visibles, puisqu’une des deux vitres qui protègent les noms des victimes gravés dans le marbre a reçu un grand coup : le verre est étoilé et les noms des soldats de la Grande Guerre sont désormais illisibles.

A Ploemel (Morbihan), quelques heures après la cérémonie du 11 novembre, les drapeaux et le gerbe posés devant le monument aux morts ont été arrachés et jetés sur le parvis, tout comme les pots de fleurs autour. Par ailleurs, l’Eglise, autre autorité morale de soumission et de mort, s’est fait voler de l’argent et quelques cierges, ce qui a provoqué l’indignation de la paroisse et des Anciens Combattants.

A Chambéry, en Savoie, les gerbes déposées pour les cérémonies du 11-Novembre ont été détruites au cours de la nuit de dimanche à lundi. Le matin même de la cérémonie, les agents des services techniques de la ville avaient constaté que quatre drapeaux tricolores installés au sommet des mâts avaient disparu.

Enfin, sur l’île d’Yeu, en Vendée, la tombe du Maréchal Pétain a été dégradée dans la nuit du 10 au 11 novembre: la croix en bois a été brisée, tandis que le socle en marbre était recouvert de l’inscription « Pour mon père ». Cette action intervient juste après les déclarations de Macron visant à réhabiliter le Pétain de la Première Guerre Mondiale pour son service rendu à la Nation lors de la bataille de Verdun. Cette ordure qui à la fin de l’année 1918, avait déjà le sang de millions de personnes sur les mains. S’enchaîneront sous son régime quatre années de perquisitions de millions de juifs, tsiganes, et autres inadaptées/insurgées à l’ordre réactionnaire et fasciste pendant la Seconde Guerre Mondiale. La sépulture du maréchal Pétain avait déjà été dégradée en juillet 2017 et en 2007.

[Reformulé de plusieurs articles de presse]

This entry was posted in A bas le patriotisme, Actions directes, Antimilitarisme and tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.