Vernierfontaine, France : Libération d’une centaine de cerfs destinés à la boucherie

Le grillage de l’élevage de cerfs de Vernierfontaine (Doubs), à côté d’Étalans, a été découpé d’un poteau à l’autre. C’est un agriculteur qui a alerté l’éleveur dans l’après-midi de dimanche 23 septembre.

L’élevage de cerfs de Vernierfontaine appartient à un propriétaire de Belfort, qui les destine à la boucherie.

« Je suis allé sur place, il en restait quelques dizaines dans le parc, mais entre 100 et 120 cerfs ont disparu dans la nature ». Ce sale type écarte d’emblée l’acte d’un braconnier et pense davantage à un acte venant de militant-e-s anti-viande. Ce sont principalement des faons et des biches qui se sont évaporés dans la nature. Les plus vieux animaux, domestiqués depuis plusieurs années, semblent être restés dans l’enclos.

Au cours de la nuit de lundi à mardi, les autorités ont mené une opération de comptage: 112 cervidés se sont évadés au total. 12 d’entre eux, trop habitués à la bouffe d’élevage, sont rentrés de leur plein gré au bercail.

This entry was posted in Actions directes and tagged , , , , . Bookmark the permalink.