Marseille, France : « l’Etat ne donne rien alors on prend »

Dans la nuit du 23 au 24 septembre à Marseille, l’école primaire de La Viste (15è arrondissement) a été saccagée. 350 élèves n’ont plus école pour le moment.

Le bureau du directeur a été vandalisé et douze ordinateurs de la salle informatique, pourtant équipée d’une porte blindée, ont disparu. En outre, des inscriptions sur les murs et sur les tableaux des salles de cours donnent quelques raisons de ce pillage et de ce saccage. On pouvait lire par exemple : « l’état ne donne rien alors on prend ».

This entry was posted in A bas le travail, Actions directes and tagged , , , , . Bookmark the permalink.