Nancy, France : Actions de solidarité avec Loïc et les prisonnier-e-s du G20 – 27 août et 3 septembre 2018

 

Feux d’artifice au dessus de la prison de Nancy-Maxéville

Pour exprimer notre rage contre l’arrestation de notre camarade, ainsi que pour envoyer notre solidarité avec les prisonnièr.e.s au delà des murs, nous avons tiré 50 fusées d’artifice à proximité de la prison de Nancy-Maxéville, ce soir du 3 septembre. Le feu d’artifice a été accueilli par de vives réactions de la part des prisonnièr.es.

Déjà la semaine passée, une action similaire avait eu lieu en solidarité avec les prisonnièr.e.s du G20 de Hambourg, ainsi que contre la censure du média autonome Linksunten Indymedia [1].

Nous entendons aussi cette action comme une modeste contribution à la semaine d’actions et de rencontres en opposition au projet CIGÉO du 3 au 10 septembre à Bure.

On vous souhaite à toutes et tous une semaine réussie !

Liberté pour Loïc [2] et tou.te.s les prisonnièr.e.s de la guerre sociale partout !

De chouettes totos.

[Publié sur Manif-Est.info, 04.09.2018]


Notes:

[1] Voici le court communiqué, en date du 27 août 2018:

« En réponse à l’appel de Linksunten pour les un an de clôture de leur site Indymedia, quelques personnes sont allées s’exprimer sur les murs de Nancy.
Ce matin, sur les façades de la cour d’appel on pouvait lire « Soutien à Linksunten et à toutes les prisonnières du G20 », d’autres phrases anti-carcérales sont apparues dans les rues de la vieille ville.
Un feu d’artifice a également été tiré au-dessus de la prison de Nancy-Maxéville, d’où s’est élevée une forte clameur. Feu aux prisons. »

[2] Loïc, en lutte contre le projet CIGEO à Bure, était en cavale depuis début juin car il était recherché pour les émeutes de l’anti-G20 à Hambourg en juillet 2017 (un mandat d’arrêt avait été émis à son encontre par les autorités allemandes). Il a été arrêté par les flics à Laxou vendredi 17 août 2018 et lincarcéré le lendemain à la prison de Nancy-Maxéville. Les autorités allemandes devraient demander son extradition afin de le juger. En solidarité concrète envers lui, un véhicule d’une filiale de Vinci a été incendié à Berlin le 24 août. Sinon, pour lui écrire, c’est ici.

This entry was posted in Anti-nucléaire, Contre la société de contrôle et de surveillance, Feu aux prisons, Répression, solidarité and tagged , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.