Bâle, Suisse : Attaque du bureau d’architectes qui dessine les plans du futur camp pour sans-papiers du Grand-Saconnex (Genève)

Pas de camp fédéral au Grand Saconnex !

Les camps pour sans-papiers se propagent à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Europe. En Suisse, 20 nouveaux centres fédéraux pour personnes demandeuses d’asile sont en train d’être construits. Cet euphémisme ne doit pas masquer leur caractère de gestion, de contrôle et d’isolement qui ne cesse d’augmenter.

Au Grand-Saconnex, près de Genève, un complexe du même acabit est prévu en ce moment même (camp fédéral, police, gardes-frontières, police internationale). En concevant ses plans, le bureau d’architectes « Berrel Berrel Kreutler » de Bâle et de Zürich fait partie de ce nouveau régime. Son architecture d’une imagination débordante fait en réalité partie de l’architecture des camps en Europe – univers froid, brutal, retenu-e en isolement et coupé-e des autres. Ce sont des idées répressives coulées dans le béton qui sortent de terre de partout aujourd’hui.

La semaine dernière, nous avons mis ce bureau d’architectes face à ses responsabilités en lui brisant ses vitres et en taguant des slogans sur sa façade.

Des connaissances d’Aboubakar

En solidarité avec toutes les personnes qui sont en lutte pour atteindre l’Europe.

[Traduit de l’allemand de Barrikade.info, 9. Juli 2018]

This entry was posted in Actions directes, Contre la société de contrôle et de surveillance, Contre les frontières, Feu aux prisons and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.