Saint-Rémy-lès-Chevreuse, France : Sabotage incendiaire d’un relais de télévision

Chuuut. Surtout ne dites pas qu’à l’aube du jeudi 5 juillet, quelques heures avant les quarts de finale du Mondial de foot, nous avons mis hors service un relais de télévision entre Saint-Rémy et Chevreuse, dans les Yvelines, département pilote du tout numérique.

Ne dites pas que l’ « incident technique » a été en réalité un incendie volontaire qui a détruit ses câbles de transmission, coupant entièrement jusqu’à ce jour la télévision, mais aussi internet et les trois opérateurs de téléphonie mobile (Free, Sfr, Bouygues) de la zone.

Continuons de saboter le spectacle,
attaquons toutes les cages technologiques.

[Publié sur indymedia nantes, mardi 10 juillet 2018]

Sur son site internet, la mairie de Chevreuse affirme qu’un pylône-relais de télécommunications a subi une dégradation. « Découverte » vendredi 6 juillet, cet incendie a interrompu les réseaux de téléphonie portable pour certains opérateurs (SFR, Bouygues, Free…), ainsi que la télévision numérique terrestre (TNT). Ce serait essentiellement la partie Est de la ville qui a été déconnectée (partie non couverte par l’émetteur de la Tour Eiffel, dont le signal était relayé par ledit pylône). Ce geste a permis d’interrompre un tant soit peu à l’aliénation technologique et numérique, dans un contexte de coupe du monde de football.

This entry was posted in Actions directes, Contre la science et la technologie, Contre la société de contrôle et de surveillance and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire