Nîmes, France : La casse paralyse le réseau de bus – 4 juin 2018

Lundi 4 juin au matin, de nombreux bus du réseau Tango ont dû rester au dépôt en raison d’actes de vandalisme réalisés la veille au soir.

Au total, 49 véhicules de l’Agglomération Nîmoise ont été dégradés, alors qu’ils se trouvaient au dépôt de bus Keolis de St-Césaire. Chaque bus s’est fait détruire trois à quatre vitres. Les dégâts dépasseraient largement les 100.000 euros.

Par conséquent, le trafic a été interrompu sur cinq lignes de bus. Le ramassage scolaire a également été perturbé (2 700 usagers ont été impactés dont la moitié sont des scolaires).

[Reformulé de la presse locale, lundi 4 juin 2018]

This entry was posted in Actions directes and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire