Feuillade, France : Pylône de ligne THT au pied d’argile

Vendredi 4 mai au matin, le maire de Feuillade (Charente) a eu vent qu’un pylône d’une ligne THT avait été dégradé: des pièces métalliques ont été retrouvées au sol, les «pattes»du pylône entamées, fragilisées. Le maire a immédiatement prévenu les gendarmes, la préfecture et RTE, le Réseau de transport d’électricité, propriétaire du pylône.

Pour un de ses porte-parole, «C’est un geste volontaire, un acte de malveillance. Il ne peut pas s’agir d’un accident. Nos équipes sont intervenues immédiatement et les réparations étaient terminées en début d’après-midi. Comme il s’agit d’une dégradation intentionnelle, nous avons évidemment porté plainte».

Sur cette même commune et à Souffrignac, on apprend qu’un projet de parc éolien est également en cours.

Voilà une manière rapide et efficace de lutter activement contre leur monde nucléarisée ! Aba(t)s RTE et ses pylônes !

[Reformulé de leur presse]

This entry was posted in Actions directes, Anti-nucléaire, Contre l'aménagement du territoire et l'embourgeoisement des quartiers and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.