Vintimille, Italie : Représailles contre les gardiens des frontières – 2 août 2017

Mercredi 2 août, un groupe de migrants qui tentait de passer la frontière à Vintimille a été repoussés par les gardes-frontières français. Ils ont immédiatement été transférés à la caserne des carbinieri. Mais une fois arrivés dans les locaux des forces de l’ordre, sept d’entre eux (tous d’origine soudanaise) se sont mis à saccager tout le mobilier qui était sous leurs yeux, en réussissant notamment à détruire le châssis de la vitre blindée et à arracher le cadre de la porte blindée d’accès à la salle de rétention. Dex policiers et deux carabinieri, qui ont tenté de mettre fin au saccage, se sont mangés des coups.

Les sept ont comparu le lendemain au tribunal d’Imperia et ont été condamnés à dix mois de prison avec sursis. Ils ont tous été transférés peu de temps après dans les CIE (Centres d’Identification et d’Expulsion), dont bon nombre de ces camps sont gérés par les charognards de la Croix-Rouge. Une procédure d’expulsion vers leur pays d’origine est d’ores et déjà lancée.

Solidarité totale avec tous les insoumis à ce monde de frontières et de prisons !

[Reformulé de la presse italienne]

This entry was posted in ACAB, Actions directes, Contre les frontières, Feu aux prisons and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire