Santiago, Chili : Attaque incendiaire d’un bus du transantiago contre les élections

Le 30 juin 2017 au matin, 3 personnes ont abordé le bus du transantiago I-10, alors qu’il commençait son trajet. Au moment où il arrivait à l’angle de l’avenue 5 de Abril et de Yelcho, dans le secteur de Villa Francia, les individus se sont dirigés vers le chauffeur en sortant un revolver et l’ont obligé à descendre. Pendant ce temps, des personnes masquées le bloquaient dans la rue. (…)

Finalement, le chauffeur et les passagers sont sortis indemnes, tandis que le bus était incendié complètement et que des tracts étaient lancés. Un canon à eau, les forces spéciales et même un hélicoptère sont arrivés rapidement sur place, mais sans parvenir à capturer aucun des incendiaires anonymes.

L’action s’est produite quelques jours avant les primaires, où sera décidé quels candidats se présenteront aux élections.

Texte des tracts trouvés dans le coin :

“Ne te fais pas avoir, le meilleur choix [jeu de mot sur “elección” qui, en espagnol, veut à la fois dire élection et choix] c’est de ne pas voter !, organise la rage contre le système capitaliste, 30 juin journée de protestation contre les primaires”

[Traduit de l’espagnol de noticiasdelaguerrasocial par brèves du désordre, 4 julio, 2017]

This entry was posted in A bas le travail, Actions directes, Anti-électoral and tagged , . Bookmark the permalink.